Parc National Nyerere (ex-Réserve du Selous)

En 2019, la partie nord de la Réserve du Selous, depuis longtemps réservée aux safaris photographiques, est devenue un parc national, et a pris le nom de Parc National Nyerere.

Ce parc est une contrée sauvage qu'il est possible de découvrir à pied, en 4x4 et en bateau.

Avec ses rivières, ses plaines, ses lacs, il fait partie d'un sanctuaire immense et relativement peu dérangé par l'impact de l'homme, et il permet de prendre la dimension de la nature sauvage africaine.

Vaste, sauvage et éloigné, c'est un contraste saisissant avec les autres parcs de Tanzanie dans bien des sens.

Le fleuve Rufiji au Selous la plus grande reserve d Afrique

Superficie et situation: Plus de 30 000 km2 (le plus grand parc d'Afrique)

Le parc national Nyerere est située au sud-est de la Tanzanie, proche de l'Océan Indien et est limité au sud par la réserve du Selous qui s'étend jusqu'à la frontière avec le Mozambique.

Réserve protégée la plus importante d'Afrique, Selous:
•est plus grande que la Suisse
•est quatre fois plus grande que le Serengeti
•couvre 5% de la surface totale de la Tanzanie
•comprend un tiers des terres sauvages protégées de Tanzanie

Lycaon ou loup peint, dans la reserve du Selous en Tanzanie

Paysages: Le parc national Nyerere est dominé par le fleuve Rufiji qui s'étend dans une myriade de lacs et de deltas qui se remplissent et se vident avec les pluies. Le paysage est prédominé par des plaines couvertes de savanes et des forêts d’acacias et d’épais fourrés.

S'il devait y avoir un arbre comme emblème du parc Nyerere, ce serait le palmier doum ou le palmier borassus, tous deux abondamment présents le long des lacs et canaux participant du bassin du fleuve Rufiji.

Quant au fleuve Rufiji, il est sans aucun doute l’âme du parc national Nyerere et ce qui en fait une destination si particulière.

Faune: Le parc national de Nyerere, ensemble avec la réserve de Selous au Sud possède la plus importante population d'éléphants au monde .

Mais il y a également des gnous, des girafes, des bubales, des hypotragues, des koudous, des élans, des lions et des léopards.

Et surtout, plus particulièrement intéressant pour les vrais fans de safari, le parc abrite la plus importante population de lycaons ou loups peints, l'un des prédateurs les plus menacés au monde.

Les oiseaux, avec pas moins de 460 espèces, ne sont pas la moindre des attractions.

Guepier carmin et guepier à front blanc au SelousActivités: Un des points attrayant du parc national de Nyerere est la variété de façons de découvrir la nature.

Safari en 4x4, bien entendu, mais pas en minibus ou 4x4 fermé. Vous bénéficierez ici de véhicules ouverts, spécialement conçus pour une découverte optimale de la nature. D’autre part, vous ne rencontrerez pas beaucoup d’autres véhicules durant vos sorties en brousse.

L’observation de la nature à pied est une expérience différente, possible ici. Les marches peuvent être au choix une promenade de 2 ou 3 heures à l’aube ou une randonnée de plusieurs jours, en séjournant en "camps volants" (camps de brousse temporaires). Mais n'y allez pas pour découvrir beaucoup de gros gibier, vous apprécierez les détails de la flore et de la faune plus que vous n’approcherez les animaux à pied.

Le bateau enfin vous apporte encore un autre point de vue de découverte des animaux et des paysages. Cela pourra être plus excitant qu'il n'y parait de premier abord, particulièrement à l'approche des crocodiles assez impressionnants, et à celle des hippopotames surprenants par leur taille et leur vélocité.

La pêche est une autre activité possible dans certains lodges. Les eaux du fleuve Rufiji regorgent de poissons, la pêche commerciale comme la pêche sportive étant quasi inexistantes. Le tiger fish, de la famille du piranha, ainsi que le poisson-chat sont ferrés régulièrement.

Climat: Le parc national de Nyerere est proche de l'équateur, et quasiment au niveau de la mer, il y fait donc souvent assez chaud.

De juin à octobre, durant la saison sèche, les animaux se rassemblant autour des points d’eaux (dans ce cas-ci : le fleuve Rufiji et les lacs connexes), leur observation en est facilitée.

Entre novembre et janvier, la réserve voit l’arrivée de pluies peu abondantes et les paysages habituellement secs et bruns deviennent superbement verts.

De mars à fin mai, il pleut à nouveau, mais nettement plus que de novembre à janvier et durant cette période la plupart des camps ferment.

 

Parc National Nyerere (ex-Réserve du Selous) Logements